Journées du Patrimoine à Sarlat

Journées du Patrimoine à Sarlat

18 septembre 2019 Actualités

Les Journées du Patrimoine sont de retour à Sarlat-la-Canéda. Comme chaque année, rendez-vous le 3e week-end de septembre !

camping-dordogne-week-end-culturel.

Journées du Patrimoine en Périgord : un week-end culturel à Sarlat

Profitez de votre séjour en Dordogne pour participer aux Journées européennes du Patrimoine à Sarlat-la-Canéda, le troisième week-end de septembre. L’occasion de (re)découvrir les monuments emblématiques de la cité médiévale, mais aussi de lever le voile sur des trésors bien gardés et des monuments habituellement fermés au public. Voici une sélection de lieux incontournables à visiter à Sarlat pour profiter de ce week-end culturel en Dordogne.

La lanterne des morts

Probablement construite vers 1280, la lanterne des morts est l’un des plus anciens monuments de Sarlat, mais aussi le plus énigmatique avec sa forme en ogive. S’agit-il d’une ancienne chapelle sépulcrale, une tour commémorative, la réplique périgourdine du dôme du Saint-Sépulcre de Jérusalem ? Rien n’est moins sûr. À ce jour, le mystère demeure et la lanterne des morts est loin d’avoir livré tous ses secrets.

La chapelle des Pénitents blancs

Dans le quartier le plus secret de Sarlat, rue de la charité, la chapelle des Pénitents blancs ne passe pas inaperçue. Son portail monumental à fronton brisé est l’un des fleurons de l’art baroque en Périgord. À l’intérieur, le sanctuaire abrite une belle statuaire baroque, un remarquable retable en bois sculpté ainsi que des tabernacles et sculptures des XVIIe et XVIIIe siècles. L’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire des moines franciscains que l’on appelle les « Récollets » et la confrérie des pénitents blancs de Sarlat.

La cathédrale Saint-Sacerdos

Le Moyen Âge vit l’élévation de deux cathédrales en Dordogne : la cathédrale Saint-Front de Périgueux et la Cathédrale Saint-Sacerdos de Sarlat. Le clocher roman datant du XIIe siècle est la partie la plus ancienne de l’édifice. Ses vitraux colorés, particulièrement bien conservés, sont magnifiques. Mais ce qui attire le regard, c’est l’imposant orgue suspendu dit « en nid d’hirondelle », oeuvre du jeune Jean-François Lépine (1732-1817), classé parmi les plus beaux de France.

La Maison de la Boétie

Entre la place du Peyrou et l’impasse des Violettes, la Maison de la Boétie est probablement l’un des monuments les plus emblématiques de Sarlat. C’est dans cette maison à la façade de style Renaissance italienne que naquit l’écrivain et poète Étienne de la Boétie, le 1er novembre 1530. Le monument n’est pas ouvert à la visite. Les Journées du Patrimoine sont donc l’unique opportunité pour le public de découvrir l’étonnante « chambre d’Étienne » entièrement tapissée du Discours de la servitude volontaire, l’oeuvre la plus célèbre de La Boétie. Cette fresque fut réalisée par l’artiste Arno Fabre en mai 2010 dans le cadre des résidences de l’art.

Le « patrimoine sous les étoiles »

Durant ces deux jours, de nombreuses animations, lectures et expositions sont proposées autour des plus beaux sites culturels de Sarlat. Mais le point d’orgue du week-end aura lieu le samedi soir. À la nuit tombée, le centre historique de Sarlat se pare de milliers de bougies, entraînant le visiteur dans une balade nocturne féérique au coeur de la vieille ville. Certains sites restent même exceptionnellement ouverts en nocturne. Rendez-vous place de la Liberté, dès 21h.
Renseignements et réservation : Office de tourisme de Sarlat-la-Canéda, tél. 05 53 31 45 45.

Le saviez-vous ?

Avec ses 74 édifices protégés, Sarlat affiche la plus grande concentration européenne de sites inscrits ou classés. En 1964, le centre-ville de Sarlat devient l’un des tout premiers secteurs sauvegardés de France.

Partager :